Pourquoi le chien n’a-t-il pas aboyé ?

« Pourquoi le chien n’a-t-il pas aboyé ? » s’interroge Sherlock Holmes dans le Chien des Baskerville.

Nous avons tendance à ne pas tenir compte de ce qui n’est pas conforme à nos théories implicites.

Le marketeur, tout comme le détective, doit exercer son attention sur les éléments présents, mais aussi sur les éléments absents avant de formuler toute conclusion.

Et cette conclusion se doit d’être énoncée avec modestie car le champs des variables interprétatives est immense.

    %d blogueurs aiment cette page :