E-commerce : pourquoi les Amazon locaux, ces marketplaces soutenues par des fonds publics, ont échoué.

Il est toujours aisé de prendre des risques sans avoir à en assumer les conséquences

Les marketplaces locales, soutenues par des fonds publics sont des échecs. Du moins si l’on pensait que leur objectif était de fournir une aide aux commerçants de centre ville touchés par l’impact de la pandémie .

Mais là n’était pas leur objectif.

C’est le point de vue exprimé par Jean-Paul CRENN dans le cadre de son interview par LA TRIBUNE.

En voici le verbatim :

« En Occitanie, nous avons mis la charrue avant les bœufs. Nous sommes partis de ce qu’on voulait, avant même de structurer le back office. Cela n’a pas été pris par le bon bout comme en témoigne le relatif succès de ces initiatives »

« Ces projets ont émergé à l’initiative du politique et cela a été utilisé comme un outil de communication politique, alors que cela devait être avant tout une problématique des commerçants. Mais l’État local ne sait pas faire du e-commerce, c’est une certaine culture. En tant que président de de la Fédération du e-commerce en Occitanie, nous avons tenu seulement une seule réunion avec les équipes de Carole Delga [présidente de la région Occitanie, NDLR] sur leur projet d’Amazon local »

Pour accéder à l’article complet sur LA TRIBUNE, c’est ici.

.

    %d blogueurs aiment cette page :