RGPD : 4 lettres qui inquiètent entreprises et porteurs de projets !

C’est jeudi prochain, à partir de 19h00, sur Toulouse…

https://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-LabOikos-Toulouse/events/255997665/

J’y animerai un atelier-débat sur le thème « La réalité du RGPD, 6 mois après » avec Maître Marine de la Clergerie et Pierre-Yves Bonnetain.

Pour vous inscrire, c’est ici.

Pour en savoir plus :

C’est depuis le 25 mai 2018 qu’est entré en vigueur, pour toutes les
entreprises, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

Ce
texte, qui encadre strictement l’utilisation des données à caractère
personnel des citoyens européens par les entreprises (et associations ou
administrations) prévoit de fortes amendes pour les contrevenants : 20
millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise, le
montant le plus élevé étant celui retenu.

Cet arsenal juridique
impacte fortement les porteurs de projets et les startups
car, parmi les
principales dispositions du RGPD, figurent :


– La « protection des données dès la conception » (privacy by design)
– La « sécurité par défaut » (security by default)

D’ailleurs, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à exiger que le projet soit conforme à la future réglementation.

Nous avons plusieurs cas de Business Plan questionnés sur les lignes budgétaires consacrés à ces sujets.

La
jurisprudence présente plusieurs nullité de valorisation de fonds de
commerce, quand celui-ci s’est avéré non conforme à la juridiction
actuelle, pourtant bien moins stricte que le RGPD.

Enfin, si le
RGPD concerne les données gérées par l’entreprise, celles traitées ou
hébergées par ses sous-traitants sont également concernées
, y compris –
et surtout – celles dans le cloud, pour lesquelles l’entreprise est
également responsable.

Nous vous proposons un échange avec 3
experts complémentaires aux approches concrètes et pragmatiques,
adaptées à la réalité des porteurs de projet incubants et aux startups.

Ils
vous présenteront les principales dispositions du RGPD pouvant vous
concerner et vous conseilleront des approches adaptées qui concernent
aussi bien le SI, les RH que la R&D ou le marketing et les ventes.

Car
si le RGPD est par nature réglementaire, sa mise en œuvre impacte
également les process et le SI de l’entreprise et de ses partenaires.

Ces
3 intervenants opèrent tous les 3 au sein du cabinet conseil VUCA
Strategy, spécialisé depuis 2004 dans la transformation digitale :



Marine de La Clergerie, avocat, juriste d’entreprise, ex-Correspondant
Informatique et Liberté (CIL) de l’un des 1ers sites de e-commerce
multicanal en France, experte en droit des données à caractère personnel,

– Pierre-Yves Bonnetain, expert auprès des Tribunaux, expert en sécurité informatique,

– Jean-Paul Crenn, Directeur-Fondateur de VUCA Strategy, expert en stratégie digitale.

Pour
vous donner un avant-goût de l’approche sans langue de bois de nos
intervenants, voici l’interview de Jean-Paul CRENN pour l’Académie des
Sciences et Techniques Comptables et Financières sur le sujet : Le duopole Google et Facebook : gagnants du RGPD ?

Si vous voulez vous inscrire, c’est toujours ici

    %d blogueurs aiment cette page :