GAFA : Jusqu’où ? Jusqu’à quand ?

J’ai été interviewé par « Le Nouvel Economiste » sur l’avenir des GAFA, notamment suite aux « affaires » Facebook.

Mes différents points de vue repris par le journal :

 “Si ces services sont populaires, c’est avant tout parce qu’ils sont de
qualité et extrêmement performants, reconnaît Jean-Paul Crenn, fondateur
du cabinet conseil en transformation digitale Vuca Strategy. Et plus
ils sont performants, plus ils sont puissants, car leur proposition de
valeur se nourrit de nos interactions. Un cercle vertueux sans limite de
développement autour de leurs services. Bref le monde leur appartient.”

« Dans l’univers des achats médias par exemple, Google et Facebook ont
capté l’an dernier en France 78 % des dépenses publicitaires en ligne,
selon l’observatoire de l’e-pub SRI-Udecam. Dans le retail, la menace
Amazon n’est plus virtuelle. Le géant américain n’écrase pas seulement
le e-commerce, “il est en train de détruire, lentement mais sûrement, le
commerce physique, estime Jean-Paul Crenn. Un million d’emplois est en
jeu. Le commerce va connaître le même phénomène que le monde rural il y a
un siècle. Un exode et la disparition d’une classe sociale, celle des
petits commerçants”. » (Nota : Aïe, j’avais dit « employés du commerce et des métiers liés », la classe des petits commerçants risque au contraire de mieux se porter et la classe sociale qui est en voie de disparition est tout simplement celle de la classe moyenne)

 « Reste l’hypothèse de leur démantèlement. Par exemple, l’activité
e-commerce d’Amazon est financée par les services d’hébergement de
données – Amazon web services – et la place de marché proposée à des
marchands tiers, Amazon Marketplace. “On pourrait imaginer de scinder
l’entreprise en plusieurs entités pour récréer de la concurrence dans le
e-commerce”, avance Jean-Paul Crenn. »

 « Alors peut-on attendre de vrais changements de la part de Washington ?
“Les Gafa sont leurs pépites, ils ont un regard attendri sur ces
entreprises américaines. L’Union européenne est la seule à pouvoir se
saisir du flambeau de la régulation, c’est même une opportunité”, estime
Jean-Paul Crenn ».

Pour un accès à l’intégralité de cet article, très intéressant par ailleurs (et ce n’est pas parce que j’y suis cité que je le dis :-)) : Le Nouvel Economiste.

Pour mes derniers points de vue et articles sur les GAFA :

Les GAFA sont BAAD

Les Echos : Le vent tourne enfin pour la bande des 4

    %d blogueurs aiment cette page :