Pourquoi l’exécutif ne peut plus rien pour Tati et Vivarte

 
tati vivarte naf-naf jean-paul crenn vuca
 
 
 
Les entreprises de distribution physique
amorcent une récession structurelle et internationale
Le gouvernement
ne pourra sauver ni Tati ni Vivarte. Et encore moins les centaines
d’emplois menacés.
 
 
C’est en tout cas le point de vue que j’argumente dans mon dernier article sur les Echos.fr : 

jean-paul crenn vuca strategy

    %d blogueurs aiment cette page :