Les 10 Lois du e-Commerce : LOI N° 7

L’Affiliation, c’est risqué : ne les laissez pas vous piquer votre argent.

L’affiliation est typique de l’eldorado de l’Internet. Je m’explique : faire croire à des e-commerçants qu’on peut vendre sans prendre de risque et sans avoir ni à réfléchir ni à se fatiguer. Et comme il existe encore des naïfs pour croire qu’Internet n’est pas la vraie vie mais la vraie vie en pire/digital/geek/merveilleux (cochez la bonne réponse), les plateformes d’affiliation enrichissent leurs actionnaires.
Bien sûr l’affiliation cela peut fonctionner. Mais dans l’immense majorité des cas le e-commerçant fait office de pigeon.
Car l’attribution de la vente au dernier clic (voir LOI N° 6), les durées d’attribution des ventes sur plusieurs jours si ce n’est semaines, les malversations (pop-ups, pop-unders, iframe…) pour déclencher les cookies d’attribution (voir cet article édifiant à ce sujet), la sur-enchère sur votre marque… font que celui qui gagne à tous les coups c’est… la plateforme d’affiliation.
Pour en savoir un peu plus : un post de 2008 sur ce blog (le temps passe vite en bonne compagnie…) sur ce thème de l’affiliation.
Un thème non abordé par Bessemer dans leur document est celui des places de marché (il est vrai qu’il date d’octobre 2010). Car si les places de marché ne sont pas aussi ouvertement dangereuses que l’affiliation elles présentent néanmoins des risques. Si vous ne l’avez pas encore visionnée, n’hésitez pas à voir ma vidéo sur ce thème : Places de marché. Et pour celles et ceux qui seraient allergiques aux videos : Places de Marché : une arnaque ?
    %d