« Les femmes surfent sur Internet sans se laisser distraire »

C’est le titre d’une brève parue dans l’excellent magasine LSA du 4 décembre 2008.

Guillaume Cabrère, directeur associé de l’agence de communication digitale Duke (vous savez, l’agence qui, quand elle daigne vous répondre au téléphone, vous dit d’emblée que si votre budget est de moins de 150 000€, vous ne l’intéressez pas) y est interviewé.

Il présente les résultats d’une étude sur les femmes et Internet.

Les conclusions en sont les suivantes:

– Il existe des différences entre les hommes et les femmes (sic). Un homme se laissera divertir, même s’il surfe avec un objectif précis. Une femme sera plus difficile à distraire. (tiens, c’est le même comprtement qu’ en grandes surfaces où le comportement de la femme est plus « utilitaire » que celui de l’homme – intéressant)

– L’utilisation de l’Internet par les femmes: envoi d’e-mails (82%), consultation comptes bancaires (83%), recherche d’informations (89%). Ce sont la leurs 3 priorités, avant l’achat en ligne ou la consultation d’informations sur les produits.

– Les sites les plus connus des femmes

  • en top of mind: Radins, Google, ebay
  • en assisté: ebay, Cdiscount, Mappy, Auféminin
  • les portails de marques comme Danoneetvous, Enviedeplus de Procter&Gamble, Pourtoutvousdire d’Unilever sont connus par 50% des femmes interrogées. Les sites portails appréciés sont ceux qui apportent des avantages économiques, facilitent la vie quotidienne, permettent des tester des produits et donner des avis.

Bon, ça veut dire qu’il faut apporter une Valeur Ajoutée qui, pour être valorisée par une audience féminine, doit être tangible, concrète.

Rien de bien neuf sous le soleil mais pas inintéressant.

Du coup vous avez économisé 150 000€ !

🙂

    %d blogueurs aiment cette page :