La mort du Web 2.0

Eh bien! plus d’un mois sans billet! c’est du propre…

Non, je n’ai pas refait ma vie, je ne suis pas devenu milliardaire, je ne suis pas le nouveau président des USA. Vous n’auriez pas dû prêter attention aux rumeurs.

Mon emploi du temps est juste la preuve que le e-commerce est en plein boom et que l’activité est plus que soutenue ! Du coup il m’a fallu gérer les priorités et comme les clients passent en premier…
Nous y reviendrons car il va y avoir quelques lancements AMHA intéressants dans les semaines qui viennent.

Pour revenir à ce blog, ce ne sont pourtant pas les sujets qui ont manqué. J’ai une pile de thèmes à aborder impressionnante.

Mais ce qui m’a le plus saisi ces derniers temps c’est que au cours de mes conversations avec tous les acteurs du Web et du E-commerce reviennent 2 antiennes :

– La crise ? Quelle crise ? A part celle de tenir les délais (n’est ce pas Christophe…)… y’en a pas, bien au contraire ! Internet est perçu d’une façon générale comme un levier permettant d’atténuer/annuler l’effet de la crise économique sur la rentabilité des entreprises. D’où un grand nombre de projets sérieux de e-commerce.

– La crise ? Ca va faire du bien ! Les clients vont devenir plus exigeants en termes de résultats et on arrêtera de nous bassiner avec le Web 2.0 et ses pseudo modèles économiques – pour ceux qui ont raté les épisodes précédents, le Web 2.0 est une tarte à la crème marketing servant à faire du neuf avec du vieux. Par exemple, au hasard, Amazon ne ferait-il pas du Web 2.0 depuis 1997 ?

    %d blogueurs aiment cette page :