THE BLACK SWAN : un chef d’oeuvre décapant

Avez-vous déjà rencontré un économiste capable de prédire quoi que ce soit ?

Pensez-vous qu’un Nobel d’économie est capable de gérer une entreprise ?

Faites vous confiance à un broker ? à un économiste ? à un statisticien ?

Non ?

Nous avons déjà un point commun (ouf ! je ne suis plus seul)

Et si comme moi vous avez toujours été sidérés par l’inefficacité et le culot des experts (économiques, financiers, politiques…), incapables de prévoir les pires crises économiques ou les prochaines mutations technologiques mais toujours prêts à vous expliquer a posteriori comment ça marche et comment ça marchera.

Si vous êtes écœurés par le manque de mémoire de ces mêmes experts et des « professionnels » qui vous entourent. Du type: « investir dans l’immobilier c’est sûr » ou « il y a plus de pétrole » et j’en passe…

Eh bien, voici LE livre qu’il vous faut lire séance tenante.

THE BLACK SWAN de Nassim Nicholas Taleb(NNT pour les intimes semble-t-il) .

Il va vous faire un bien incroyable !

The Black Swan, est le dernier livre (2007) de NNT et je l’ai lu en juillet. Je l’ai laissé décanter et mon enthousiasme est toujours intact. Ce livre est un MUST et, personnellement, il m’a permis d’aller au-delà d’intuitions ou de réflexions que j’ai eu de façon régulière lors de ma vie professionnelle. D’y trouver de la cohérence.

Vous découvrirez dans le BLACK SWAN que Harry Potter, TOUTES les crises économiques et l’Internet ont un point en commun: celui de ne pas avoir été prévus. Et que c’est tout à fait logique.

Vous ne lisiez plus de journaux et plus de blogs d’actualités ? Vous avez raison, ça ne sert à RIEN. NNT vous le confirme et vous explique pourquoi.

STOP !

J’arrête là car j’ai décidé de vous présenter dans ce blog les principales idées, réflexions de cet ouvrage, de vous les commenter et de voir qu’elles sont les implications pour nos vies d’entrepreneurs et … pour nos sites de e-commerce.

Mais n’hésitez pas à acheter le livre de NNT car sa lecture est rafraichissante et édifiante.

Pour vous donenr un avant gout, je cite Wikipedia pour présenter Taleb :

« Nassim Nicholas Taleb pense qu’il est avant tout un épistémologue de l’aléatoire et a écrit plusieurs livres devenus des succès mondiaux sur le risque et l’incertitude. Ses écrits concernent la philosophie, les mathématiques (en particulier les probabilités) , la littérature et les sciences cognitives.

Il se dit être un sceptique empirique. Il croit que les humains qu’ils soient scientifiques, économistes, historiens, financiers etc … surestiment la valeur des explications rationnelles faites a posteriori des évènements passés et sous-estiment l’importance majeure de l’inexplicable, de l’aléatoire dans les données issues du passé. Dans la lignée des philosophes sceptiques comme Sextus Empiricus, Al-Ghazali, Pierre Bayle, Montaigne, David Hume, Karl Popper il pense que le passé ne peut servir naïvement à prédire le futur.

NNT insiste sur le fait que l’évitement des risques n’est pas un acte rationnel mais intuitif, basé sur l’émotion. Dans son livre intitulé « Le Hasard sauvage » il en déduit: « cela signifie que la pensée rationnelle sert très peu à éviter les risques. Elle semble essentiellement servir à rationaliser nos actes en leur injectant un peu de logique. » »

Nassim Nicholas Taleb a mauvais caractère et un site web pourri et il a raison.

    %d blogueurs aiment cette page :