76% des français estiment que la vie est moins chère grâce au e-commerce

Exactement 76,8% selon le sondage réalisé par Benchmark Group pour Brandalley.

Vous êtes sûrement comme moi et vous vous méfiez des sondages. Mais ce qui me semble intéressant dans celui-ci c’est qu’il marque peut être, comme le signale le magazine LSA dans son édition du 3 juillet (p28), une « Rupture de consommation ».

C’est en tout cas ce que pronostique Evelyne Chaballier, directrice des études à l’Institut Français de la Mode (IFM). Face à l’augmentation du prix de l’essence (qui, rappelons le, une fois rapporté au SMIC n’a pas atteint son niveau de 1974) le consommateur semble limiter ses déplacements et notamment ses achats en périphérie des villes.

Le tout au bénéfice de la VAD et… du e-commerce du fait de son image « prix ».

Tant mieux !

    %d blogueurs aiment cette page :