E-Commerce et les limites du Web 2.O: l’exemple d’eBay

eBay, inventeur du Web 2.0 avant la lettre est en cela un cas à suivre de près.

Or, avec le changement de direction (John Donahoe) à la tête du géant américain, une opération « mains propres » est en cours.

Et la réalité du Web social appliqué au e-commerce prend tout son sel.

En effet, eBay va interdire aux vendeurs d’attribuer des notes négatives aux acheteurs pour ne pas décourager les transactions. De même les évaluations, que ce soit des acheteurs ou des vendeurs, ne pourront être valides que sur une année glissante.

Pourquoi une telle décision ? Tout simplement parce que le « chantage » à l’évaluation est une pure routine sur eBay et qu’elle fonctionne dans les 2 sens mais surtout au bénéfice des plus importants, qui sont dans leur immense majorité des vendeurs et… des professionnels (qui a dit que eBay était basé sur le C2C ?).

eBay a donc fait valoir que les acheteurs hésitaient à laisser des commentaires négatifs sur les vendeurs de peur que, en représailles, les vendeurs ne laissent à leur tour de commentaires négatifs sur eux (puisque chronologiquement c’est dans cet ordre que les évaluations se font).

Du coup menace de grève de la part des membres d’eBay (ce n’est pas la première fois que cela arrive) pour faire pression sur la direction.

A l’ordre du jour :
– avec un tel système les vendeurs ne voudront plus que des acheteurs ayant un excellent historique d’achat
– les vendeurs « power sellers », c’est à dire ceux ayant construit depuis parfois 10 ans un excellent historique, se trouvent spoliés d’un énorme actif: leur réputation. Car cette dernière, pour pouvoir attirer un « premium » au niveau du prix de vente, ne fonctionne que de façon relative.

Que la grève fonctionne ou pas, la n’est pas réellement l’enjeu. Ce qui me semble bien plus intéressant c’est la gestion des interactions au sein d’un même communauté (les ebayers) et de cette communauté avec sa plateforme (eBay).

En conclusion: le web 2.0, web social, web communautaire… ou tout système basé sur des interactions d’une communauté pour créer des flux financiers sont:
– forcément déviés quand les enjeux deviennent importants et … financiers
– résultent de rapports de forces qui sont très délicats à gérer
– mais représentent un levier formidable

Rien de neuf sous le soleil mais à garder en mémoire !

    %d blogueurs aiment cette page :