25% des acheteurs en ligne ont réalisé un achat sur un site étranger

C’est en relisant les chiffres clefs du e-commerce 2008 de la FEVAD que j’ai repris ce chiffre.
Qu’un quart des acheteurs français en ligne aient réalisé un achat sur un site étranger au cours des 6 derniers mois de 2007, voila un chiffre qui ne me surprend pas. La zone « naturelle » d’un site de e-commerce étant a priori la zone Euro.

Mais en y réfléchissant cela veut tout simplement dire que, pour une grande partie des consommateurs en ligne (et bientôt la majorité d’entre eux), les frontières n’existent plus.

Le discours et les actes de nos politiques deviennent alors pitoyables.

Et comme ce sont des personnes intelligentes, on peut simplement présumer un grand manque de courage politique.

Dans de nombreux secteurs règlementés (compléments alimentaires, optique…) les enjeux deviennent cruciaux: peut on se battre contre des concurrents étrangers qui n’ont pas les mêmes contraintes, que ce soit au Luxembourg ou en Belgique (pour changer je ne parlerai pas de l’Andorre)?

Ou faudrait-il aller sur des pays ayant d’autres/plus de contraintes que nous ?

Mais alors, lesquels et pour quels produits ?

    %d blogueurs aiment cette page :